architecte: giussoni architecture
études constructives | études de détails: giussoni architecture
direction des travaux: giussoni architecture
architecte(s) en charge du projet: Julie LITNHOUVONG | Valentin SCHAFFAR
ingénieur civil: INGENI SA Genève
ouverture de chantier: avril 2017
fin de chantier: décembre 2017
attestation LIGNUM: certificat d'origine bois Suisse: 89% de bois provenant des forêts suisses (68m3)
photos: © Paola Corsini
_____________________________________________________________________________________________________________

La maison individuelle située dans un quartier pavillonnaire du canton de Vaud.
Le cahier des charges exigeait de proposer un bureau, une cuisine ouverte sur l’espace de vie, quatre chambres et trois salles de bains. Mais surtout, dès le début du projet, le client souhaitait pour des raisons écologiques une construction entièrement en bois et une rentabilisation de l’énergie solaire à travers l’utilisation de panneaux photovoltaïque. 
Les clients souhaitaient également optimiser au maximum la surface constructible du terrain afin que la parcelle garde son potentiel d’adaptation future.
Tous les souhaits des clients ont été pris en considération. À cela s'ajoute le Règlement Communal qui conditionne le gabarit maximal de la façade à 5 mètres en hauteur et une double pente.

Pour répondre à ces contraintes, notre équipe a proposé un volume compact, étroit et en tout en longueur.
Toutes les pièces à vivre sont tournées vers le jardin et orientées sud afin de maximiser l'ensoleillement. La façade nord fait office de filtre avec le cadrage des ouvertures sur des points de vue.

La préfabrication a été retenue afin de compresser au maximum la durée du chantier.La préfabrication des éléments de construction a également permis d’impliquer très tôt tous les corps de métiers.
Les réflexions menées avec les entreprises et l’ingénieur ont permis de proposer des solutions répondant aux prérogatives écologiques et architecturales.
Le principe de structure de la villa est relativement novateur, et utilise des panneaux de bois "lamellé-collé" en épicéa stabilisé par des tiges scellées transversales.

Nous avons conçu avec ce système des parois-voile en bois "lamellé-collé" massives permettant, grâce à des assemblages scellés à la résine entre ces panneaux-voiles, de réaliser des zones de dalles suspendues à ces parois-voiles. 
L’architecture qui se lit avec ces nouveaux systèmes permet d’obtenir des dégagements sans porteurs plus importants d’un étage à l’autre.

Dans le cas de la villa, la baie vitrée donnant sur la façade sud et sur la grande pièce de séjour ne donne pas à supposer que le plancher sur rez-de-chaussée en BLC de seulement 14 cm d’épaisseur, puisse aller de part et d’autre de ces grands espaces sans appuis intermédiaires.
C’est bien là les avantages que nous recherchions avec ces nouveaux systèmes statiques en bois "lamellé-collé" composés (BLCC).

Le système a également comme force de pouvoir simplifier les détails de menuiserie, caisson de store, etc… car il est en fait conçu comme un support en maçonnerie.Il peut également intégrer toutes les techniques et être donné comme face finie intérieure, le choix du sens des veines pouvant être vertical ou horizontal selon les exigences statiques et architecturales. Quant à la rapidité de montage, cette façon de procéder a été très efficace et a également permis un coût de construction rationalisée maximum.

...

Back to Top